Source : Mulhouse Ville | Mulhouse, la Saint-Sylvestre sous contrôle, une vingtaine de voitures incendiées, une vingtaine de gardes à vue

Le plus jeune interpellé n’a que 7 ans…

« Derrière chaque voiture qui brûle, il y a une famille. Un père qui doit aller travailler, une mère qui doit conduire les enfants à l’école. Une voiture qui brûle ce n’est jamais anodin. C’est une réalité et il ne faut pas banaliser ce fait divers même si dans ce département, malheureusement depuis quelques années, on a pris l’habitude des grands chiffres au niveau des véhicules incendiés. C’est notre mission de faire baisser ce chiffre.

On doit se poser des questions lorsque l’on interpelle comme cela a été le cas un mineur de 7 ans avec un jerrican d’essence décidé à aller brûler des voitures à Colmar. Est-ce que nous nous reconnaissons dans cette société-là ? Il faut clairement éradiquer ce fléau. Il faut expliquer et réprimer !

Les violences urbaines à ce niveau-là pourrissent la vie des gens. Il y a le traumatisme des familles et le préjudice financier. » (…)

Une délinquance principalement de mineurs

Des échauffourées avec la police ont eu lieu à Mulhouse (tirs de mortiers en direction des fonctionnaires) et se sont soldées par une quarantaine d’interpellations ; interpellations qui se sont soldées par une vingtaine de gardes à vue, liées à des violences urbaines (participation à un attroupement armé, provocation à la révolte).  (…)

Publicités