Rallies over Islamic center near New York’s ground zero get heated | cleveland.com

Police separated the two groups but there were some nose-to-nose confrontations.

Source : Rallies over Islamic center near New York’s ground zero get heated | cleveland.com

 

Dans la vidéo ci-dessous, Bill Warner s’exprime sur le contrôle des migrants et le danger de la charia.

Les migrants et réfugiés syriens arrivent aux USA et ils doivent être contrôlés, car parmi ces gens, il pourrait se cacher des adeptes du jihad par l’épée. Mais je vous le dis, il y a autre chose de bien plus dangereux que le jihad par l’épée, c’est la charia, car l’objectif de l’islam est d’instaurer la charia et une fois celle-ci mise en place, la civilisation autochtone sera détruite.

Quand la Turquie fut envahie par le jihad, elle était une civilisation chrétienne. Aujourd’hui, elle est à 99,7 % musulmane. C’est le jihad qui a instauré la charia et au cours des siècles, le christianisme fut anéanti.

La charia applique les enseignements de Mahomet et du coran à chaque détail de la vie du fidèle.

Le problème n’est pas le jihad par l’épée, mais la charia, annihilatrice de toute civilisation non islamique. C’est la charia qui devrait être contrôlée en priorité et non le terrorisme.

Nous nous inquiétons du mauvais jihad. Le « terroriste » est le moindre de nos soucis. Nous ferions mieux de craindre un autre jihad, bien plus dangereux, qui consiste à remplacer nos lois démocratiques par celles de la charia et cela de manière sournoise.

Quand nous parlons de la charia, les musulmans nous répondent : ‘oh, c’est juste notre religion, notre loi religieuse,’ et c’est exact, mais une partie de la charia nous concerne, nous, les non-musulmans, car la charia enseigne aux musulmans à haïr et à soumettre les kouffars.

La charia ne s’occupe pas de ce qui est moralement juste, mais de ce qui est permis et interdit, et musulmans et non-musulmans doivent se soumettre aux diktats d’Allah et de la sunna, à l’instar de Mahomet.

Dès lors, nous devrions nous sentir sérieusement concernés par l’exigence sans cesse croissante de la part des musulmans d’instaurer la charia. C’est la charia, et non le jihad par l’épée, qui détruit une civilisation indigène. Notre contrôle doit se focaliser sur la charia, et non seulement sur la violence du jihad.

Les USA ont pris position contre la haine raciale, pourquoi ne pas agir de même contre la violence et la haine envers les kouffars ?

Mon approche de la charia est différente

Je dis :

    • non à la charia, qui exige la nourriture halal ;
    • non à la charia, qui impose la burqa aux femmes et ordonne sa soumission ;
    • non à la charia, qui enjoint de tuer les infidèles ;
    • non à la charia suprématiste ;
      • non à la charia de la finance islamique ;
      • non à la charia, qui autorise le mari à battre sa femme ;
      • non à la charia, qui condamne à mort les apostats ;
      • non à la charia, qui s’oppose à la liberté d’expression ;
      • non à la charia de la ruse et du mensonge ;
      • non à la charia, qui ne condamne pas le viol des femmes.
      • Nous devons nous inquiéter de la charia et non de l’épée.

      L’éradication des infidèles par la migration (la Hijra) et la charia, c’est l’application de la sunna à la lettre. (Sunna : « cheminement » ou « pratique(s) ». La pratique ordinaire du prophète, incluant ses paroles, ses actions, ces approbations tacites ou ses désapprobations. Les savants du Hadith ajoutent ses traits personnels [incluant ses caractéristiques physiques] à cette définition.)

      Quand l’islam se répandit à Médine via l’El Hijra, (migration) cette dernière était peuplée à cinquante pour cent de Juifs, d’une faible minorité chrétienne et d’Arabes. Cinq ans plus tard, Médine devint totalement musulmane et toute présence juive avait disparu. (La migration de Mahomet de La Mecque à Médine en 622 apr. J.-C. ou l’Hégire marqua le début du calendrier musulman ou hégirien [hijri], l’an 1 de l’ère islamique et celui de la constitution de la communauté musulmane « Al-Umma). (1)

      Nous devons demander à tous les migrants et citoyens musulmans de répudier la charia politique sous serment

      • Pourquoi souhaiterions-nous avoir des citoyens américains qui pensent que notre Constitution est haram, interdite par la charia ?
      • Pourquoi voudrions-nous avoir des citoyens qui voient les non-musulmans comme des racailles ?
      • Pourquoi devrions-nous accueillir des gens qui pensent que les femmes sont inférieures aux hommes ?
      • La charia politique est opposée à la liberté d’expression et à la raison.
      • La charia politique demande que l’on soit tous esclaves du coran et de la sunna, non seulement les musulmans, mais aussi les infidèles, que nous sommesNous devrions modifier la prestation du serment de citoyenneté comme suit :

        « Je déclare, sous serment, que je renonce de manière absolue à tout système juridique religieux, auquel j’étais jusqu’à présent soumis en tant que sujet ou citoyen et j’abjure toute allégeance et fidélité à tout prince étranger, potentat, état, souveraineté. »

        Nous devons demander à tous les migrants et citoyens musulmans de répudier la charia politique sous serment.

        Le problème, Dr. Warner, c’est que le coran autorise le mensonge, la duperie, la ruse pour faire avancer la cause d’Allah et il serait bien naïf de croire que le serment d’allégeance prêté par un pieux musulman, même sous serment, représente une quelconque valeur à ses yeux.

        https://www.youtube.com/watch?v=KS_xB92Prh0

 

 

Calais : violences entre migrants et forces de l’ordre, 16 policiers blessés – France 3 Nord Pas-de-Calais

Cet article date de 2015, c’est encore pire maintenant

Des violences entre migrants et forces de l’ordre à proximité de la « Jungle » de Calais ont fait seize blessés légers parmi les policiers dans la nuit de dimanche à lundi, a indiqué lundi la préfecture du Pas-de-Calais.

Source : Calais : violences entre migrants et forces de l’ordre, 16 policiers blessés – France 3 Nord Pas-de-Calais